L' artiste

  

  

         Evelyne Clément-Michel

Depuis toujours, je collectionne les crayons, je bricole des matières, je m'exprime par le dessin et la peinture.

Parallèlement à mon métier d'enseignante, je cours, je vole, je cherche....et cela sans cesse.

J'ai pris des cours tout autour de ma vie....aux quatre coins de mes lieux de résidence.

Des cours chez des artistes très différents et c'est cela que je cherchais : des points de vue, des conseils, des techniques variées !

J'ai suivi aussi pendant 4 ans, un cours de modèle vivant aux Beaux Arts de Paris. Cette découverte m'a donné l'envie de continuer quotidiennement cet exercice si plaisant. 

Ma technique préférée est sans nul doute la peinture à l'huile, pour le plaisir qu'elle m'apporte avec sa texture et ses mélanges émotionnels.

Mais le stylo, les encres et le pastel sec, m'apportent un cocktail détonnant pour les croquis de nus que j'aime à habiller.

                  

 

 

 

Sur ce site, j'ai mis quelques unes de mes toiles, de mes dessins et de mes sculptures. Il y en a beaucoup d'autres. Je les expose de temps en temps et je les vends.

Mes oeuvres sont changeantes mais chaque catégorie continue de m'habiter et d'être créée selon mes envies

      -    Printemps-Eté 2022 : Encres montagnes

Une année compliquée et une envie de simplicité. Ces dessins de montagnes frisent l'abstrait. Ils sont complètement imaginaires et me transportent vers des projets d'évasion...Je les dessine jusqu'à ce que le résultat me donne envie d'aller m'y balader.

        - Hiver 2021-2022 : Gravures

Les dessins du Vaucluse, les arbres des vergers, mes premières gravures et puis, les personnages. Ces corps que je dessine chaque semaine, ces lignes que je grave dans le bois ou le plastique. Je les imprime sur des supports différents, je choisis de vieilles partitions et des cartes. Chaque tirage artisanal est unique et apporte une émotion nouvelle.

-           Eté et Automne 2020 : Montagne sur fond rouge

Partir en voyage et retrouver les montagnes, ma passion.

La montagne est mon coup de coeur, mon lieu d'aventures alpines et d'adoption et j'aime la dessiner au pastel à l'huile. Le papier rouge libère mon trait et donne une ambiance particulière.

 

-          Mai 2020: Fleurs

Pour le moment, c'est encore au stade de l'étude sur de petits formats. 

Peindre des fleurs c'est un prétexte pour mélanger les couleurs, les entrainer au bord de l'abstrait, partir complètement dans mon imagination.

Une liberté nouvelle qui ouvre des portes, un enthousiasme imprévu ! Une joie de sortir du confinement.

 

-          Hiver et Printemps 2020 : Croquis

Confinée comme une grande partie de la planète, ces croquis reflètent mes états d'esprit, mes fatigues et mes espoirs. 

        

-          Eté 2019 : Enfances

Dessins d'enfants, nostalgie peut être pendant la canicule qui fait qu'on reste calme enfermée et que j'ai envie de dessiner, doucement. Un bien être tout simplement.

 

-          Hiver 2018-2019 : Papier mâché

Avec des moules en silicone qu'on m'a donnés, je joue sur les expressions des mascarons...avec ou sans contremoule, l'expression change. 

Je leur invente un corps, frêle souvent et avec cet humour je leur donne un nom tiré du livre de François Rabelais, Gargantua. Ce sont donc les personnages d'Alcofribas.

 

-          Printemps-Eté 2018 : Grands dessins

Envies de grands gestes, j’adopte le fusain. Besoin de spontanéité.

Ces personnages qui naissent sont plein de tristesse.Un espèce de Spleen les accompagne.

Des passages de Baudelaire sont accrochés à côté. Les encres les colorent.

 

-          Hiver 2018 : Silhouettes à l’encre

C’est en feuilletant mes piles de carnets de croquis que l’envie m’est venue.

Une attitude, une position du modèle a inspiré mon pinceau, directement. Je ne laisse pas ces corps nus. Je reviens dessus pour les habiller, ajouter un vêtement inventé. Les visages sont souvent flous. L’ambiance est poétique.

 

-          Automne-Hiver 2017 – 2018 : Portraits

Les portraits sont pleins de mystère. J'aime cette partie de surprise qui consiste à créer un personnage, à faire naitre un caractère. L'expression sur un visage est changeante avec le moindre trait ajouté ou modifié. C'est passionnant !

 

-          2016-2017 : Clins d’œil et autres cultures

 Mes CLINS D'ŒIL sont des clins  d’œil à mon père !

Tous ces morceaux de ceps de vigne sont entassés depuis des années...comme pétrifiés depuis plus de 30 ans ! Vision dantesque dans un grenier qui est encore aujourd'hui l'atelier de mon père. Trente ans et plus que personne n'y touche, que mon père ne fabrique plus rien avec.Ces pieds de Coteaux du Layon ont été arrachés, passés dans la machine à enlever les écorces, triés…

Moi, je les reprends, les observe, les détourne une autre fois.

Mon père cherchait à faire des objets, des lampes, des lustres, des pieds de table ou de tabouret…

Il assemblait différents morceaux pour créer une grande structure équilibrée et sans équivoque ; quelque chose qui devenait utile, avec même du fil électrique en son corps. Il fallait surtout cacher du mieux possible les raccords, les vis qui fixaient deux morceaux de cep entre eux.

Moi, je les peins de toutes les couleurs. 

Pas de figuratif. J'ai envie que cela ne ressemble à rien de connu...juste un équilibre esthétique de formes et de couleurs...un amusement, une fantaisie que l'on prend plaisir à regarder !

A l'observateur de s'inventer quelque chose ...ou rien ! 

 

-          2014-2016 : Vignes, peinture à l’huile

 La peinture à l’huile est la technique que je pratique depuis longtemps. Ses mélanges, ses éclats. Mes pinceaux glissent avec plaisir, reviennent sur la couleur.

Le dessin des carrés de vigne m’a attiré, leurs lignes et leurs rythmes.

C’est toute mon enfance que j’y retrouve, les Côteaux du Layon qui m’ont vu naître. J'aime aussi les cabanes, cabiroches, grangettes et autres maisonnettes installées dans les côteaux. Elles m'évoquent les charmants pique-niques en famille les soirs d'été.           

   

 -          2012-2014 : Rizières, peinture à l’huile

 J’aime les lignes, les collections, les guirlandes…  Le  dessin des rizières qui sont des paysages structurés s’est imposé à moi. J’aime à en saisir les étendues façonnées par l’homme. Le bleu et le vert dominent.

               

Et retrouvez moi sur Facebook, sur ma page d'artiste Evelyne Michel  et sur Instagram : e.mi_art

Je suis inscrite à la Maison des Artistes, numéro d'ordre CC48804 - Numéro de Siret : 801 377 896 00015

 

 

 

 

 

 

 

Img 8438